Rencontres

Sri Chinmoy rencontre Yiannis Kouros

Yiannis Kouros, héro de la transcendance

Un monument de l’ultra

Yiannis Kouros en 2008 à Keszthely, Hongrie
Yiannis Kouros en 2008 à Keszthely, Hongrie

Né en Grèce en 1956, Yiannis Kouros est sans aucun doute le plus grand coureur à pied d’ultra-marathon de tous les temps. En effet, celui-ci a encore aujourd’hui en sa possession nombre de records du monde. Ainsi, il parcourt 1000 km en 1984 en 5 jours, 16 heures et 17 minutes, aux 6 jours de Colac en Australie. En 2005, toujours à Colac, il réitère l’exploit dans la catégorie des plus de 45 ans avec seulement 1 heure et 22 minutes de plus que son propre record.

Dans les 1000 miles, c’est encore lui avec 10 jours, 10 heures et 30 minutes, à New-York en 1988. Également, les 12 heures dans les catégories plus de 40 ans et plus de 45 ans en 1997 et 2001. C’est le seul à avoir franchi les 300 km dans des 24 heures en 1997, avec 303,5 km à Adélaïde. Aussi dans les 24 heures, records dans les catégories plus de 40, 45 et 50 ans. Et les 48 heures de Surgères, toutes catégories avec 473,5 km. Encore les 48 heures, avec les catégories plus de 40, 45 et 50 ans. Enfin, les 6 jours, toutes catégories, avec plus de 1000 km à 49 ans ! C’est une vraie liste à la Prévert !

Le Sri Chinmoy Marathon Team

Yiannis Kouros a effectué nombre de ses compétitions dans les ultras organisés par le SCMT. D’ailleurs, un certain nombre de ses records furent réalisés sur les courses du club fondé par Sri Chinmoy. Ainsi, les 24 heures sur piste et sur route, les 1000 km sur route et 1000 miles sur route y sont tombés. Et nous parlons ici uniquement des records toutes catégories ! Naturellement Yiannis Kouros a rencontré à de nombreuses reprises Sri Chinmoy au cours de ces événements organisé par le SCMT.

Première rencontre avec Sri Chinmoy

Sri Chinmoy et Yiannis Kouros
Sri Chinmoy et Yiannis Kouros

Raconté par le magazine VO2, c’est en 1984, alors que Yiannis Kouros participe aux 6 jours du New-York Road Runners Club – dirigé à l’époque par Fred Lebow, créateur du marathon de New-York – qu’il rencontre Sri Chinmoy pour la première fois. Yiannis Kouros nous raconte :

« Au cours de la 4e nuit, je voulais abandonner. J’avais les orteils en sang. Sri Chinmoy est venu sur le circuit. Il m’a pris la main, m’a parlé et m’a convaincu que je gagnerais. Alors que je manquais d’assurance, suite à sa visite mon inquiétude a disparu et j’ai repris mon effort avec l’impression de danser sur le parcours. »

Et c’est ainsi qu’il gagne et bat le record des 6 jours vieux de 100 ans, en parcourant 1 022 km. Au cours de cette même épreuve, Yiannis Kouros aura réalisé 16 records du monde.

Premières rencontres avec le SCMT

Quelques mois plus tard, Yiannis Kouros participe aux 24 heures du Sri Chinmoy Marathon Team à New York. Dans cette compétition, il bat le record du 100 miles et pulvérise le record des 24 heures, avec 285 km. L’année d’après dans la même course, mais perturbée par l’ouragan Gloria, Yiannis améliore quand même son propre record avec 287 km.

En 1988 et 1989, le SCMT organise des championnats mondiaux à New-York, dont celui des 1 000 miles. À cette occasion, Yiannis Kouros établit le record du monde toujours actuel. Ainsi, il bat le précédent record de Stu Mittleman dans la même course deux ans auparavant. Le champion Grec participera encore à de nombreuses courses du club.

Les appréciations

Après sa participation aux 24 heures Self-Transcendence d’Ottawa en 2012, Yiannis Kouros raconte cette expérience sur son site internet :

« Depuis que j’ai rencontré Sri Chinmoy, lors de ma première course de six jours à New York, en 1984, j’ai pu battre de nombreuses meilleures performances mondiales. Un grand merci à tous ceux qui ont contribué à la course, aux organisateurs, aux bénévoles, aux supporteurs et aux coureurs qui ont fait ce sentiment spécial de dépassement de soi ! C’est la tradition du Sri Chinmoy Marathon Team. »

Pour beaucoup, Kouros est l’incarnation des idéaux grecs antiques de l’athlète et citoyen bien équilibré. Son nom, « Kouros », est le nom générique des anciennes statues grecques de jeunes hommes héroïques. Tout comme Yiannis, ils tournent sans fin autour de la boucle d’un mile, portent une expression placide quelle que soit leur activité. Comme ses ancêtres grecs, Kouros a de multiples talents. Ainsi, c’est un chanteur de renommée dans son pays natal, avec plusieurs disques folk bien reçus à son nom…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *