Biographie de Sri Chinmoy

Sri ChinmoySon enfance

Chinmoy Kumar Ghose est né le 27 août 1931 au Bengale. A la mort de ses parents en 1944, il part s’installer avec ses frères et sœurs dans l’ashram de Sri Aurobindo, à Pondichéry au sud de l’Inde. Parallèlement à ses études, au travail désintéressé et à une pratique intensive du sport, Chinmoy y mène une vie de prière et de méditation. A 13 ans, il atteint un état de conscience élevé, appelé Nirvikalpa Samadhi.

Sa vie aux Etats-Unis

Le 13 avril 1964, alors qu’il a 32 ans, Sri Chinmoy s’installe à New-York où il a vécu depuis. Il occupe d’abord le poste de secrétaire au Consulat indien. Puis il donne plusieurs conférences sur la spiritualité dans les universités d’Europe, du Canada et des États-Unis. Des centres de méditation se créent un peu partout dans le monde. Il se rend deux fois par semaine au siège des Nations-Unies à New-York pour y animer un groupe de prière et de méditation qu’il crée en 1970. A l’époque, U Thant préside l’ONU et il le rencontre à plusieurs reprises.

Sri Chinmoy aura consacré plus de 40 ans de sa vie à l’établissement de l’harmonie et de l’unité dans le cœur des hommes et au sein même des nations. Il a quitté son corps le 11 octobre 2007 à l’âge de 76 ans.

Sri Chinmoy et le sport

Fervent adepte de sport, il a longtemps pratiqué la course à pied ainsi que le tennis. En 1977, il fonde un club de course à pied international, le Sri Chinmoy Marathon Team (SCMT). Le club organise chaque année des centaines de courses à travers le monde. Il et est réputé pour ses courses d’ultra-distances dont la plus longue du monde avec près de 5 000 km. En France, depuis plus de 25 ans, le SCMT organise des courses dans le Bois de Boulogne et maintenant celui de Vincennes à Paris. De nombreux champions ont eu l’occasion d’exprimer leur talent sur ces courses.

En 1985 à 54 ans, de sérieux problèmes de genoux l’empêche de continuer à courir. Sri Chinmoy se met donc à soulever des poids et toutes sorte d’objets de plus en plus lourds. Dans le même temps, il soulève au-dessus de sa tête – grâce à une plateforme – des personnalités afin de les honorer. Ainsi, son « weigthlifting » est encore une occasion d’inspirer le plus grand nombre à pratiquer le sport quelque soit son âge. Pour lui, le sport est une occasion de dépasser ses limites intérieures autant qu’extérieure, et à trouver ainsi la paix et la joie dans l’action.

Sri Chinmoy et les arts

Maître spirituel, il est également écrivain, poète, musicien et peintre. Sa philosophie qui découle de traditions spirituelles millénaires, notamment des Védas, reste pourtant très universelle et très actuelle. Autant par ses paroles, d’une grande simplicité, que par un rayonnement silencieux, Sri Chinmoy a offert son message d’harmonie et de sérénité intérieure. Cette sérénité qui, pour exister vraiment sur terre, doit d’abord naître dans le cœur de chacun.

Depuis toujours la musique est le langage mystique universel par excellence. Ainsi, c’est à travers sa musique que Sri Chinmoy a exprimé le plus volontiers son message, en jouant sur de nombreux instruments différents. Il aura offert plus de huit cents « Concerts de Paix » dans de nombreux pays du monde, sur les cinq continents. En France, il s’est produit dans plusieurs salles comme le Zénith, le Cirque d’Hiver et l’Unesco…

Depuis son plus jeune âge, Sri Chinnmoy s’est adonné à la peinture. Il a ainsi réalisé des centaines de milliers de dessins et de tableaux aux couleurs vives et gaies. Ses œuvres ont été exposées dans plusieurs galeries et musées du monde entier. Elles transportent leurs visiteurs dans un univers de paix et de joie intérieures. En 1992, il expose à l’Unesco, sous l’égide de la délégation du Sri Lanka. En 2005 et 2006, il expose au Carrousel du Louvre quelques centaines de ses œuvres.

Sri Chinmoy : une vie au service des autres

En 1987, il inspire la « Course de la Paix » , une immense course à pied en relais à travers le monde, course qui a porté pendant un temps le nom de « World Harmony Run » , La Course pour l’Harmonie Mondiale. Cette course parcours environ 70 000 km et traverse plus de 100 pays dans les 5 continents. Elle rassemble des milliers de personnes à chaque édition. Le relais est symbolisé par une flamme passant de coureur en coureur, et qui cherche à promouvoir un idéal de paix et de fraternité entre tous.

En 1993, il inaugure le Parlement Mondial des Religions à Chicago par une méditation silencieuse. Des milliers de représentants de toutes les religions du monde sont présents. La Bharatiya Vidya Bhavan, célèbre organisation culturelle indienne, le compte parmi ses membres honorifiques. Elle le reconnaît comme un maître spirituel authentique dans la lignée des grands maîtres de l’Inde. En 1994, elle lui décerne le Prix Gandhi pour la Paix. En 1995, l’Unesco lui décerne la médaille Nehru.

Encore mal connu en France, le nom de Sri Chinmoy est déjà considéré dans de nombreux pays comme indissociable de la Paix dans le monde et lui ont valu déjà bon nombre d’amitiés célèbres comme Mikhaîl Gorbatchev, Mère Teresa,  Nelson Mandela, Pablo Casals ou Ravi Shankar, Roberta Flack, Carl Lewis…

Sri Chinmoy : son œuvre

Vous trouverez sur ce site un descriptif pour chacune des différentes activités de Sri Chinmoy. Chacun des thèmes regroupe tous les liens utiles vers d’autres sites le concernant, sa vie, ses activités, ses œuvres…

 

En savoir plus sur le site officiel

Consultez ses autres biographies sur :
Le site officiel, le site des livres de Sri Chinmoy et le site des courses du Sri Chinmoy Marathon Team